02 août 2011

Je(u) / Tu(e), Il s'est tue.

Petit texte, fait à l'arrache, avec l'utilisation du "je" et du "tu", les deux grands démons.   Regarde moi encore, dévore moi, saisis tout, plus rien n'était à prendre. Fais revivre, sens ce coeur qui bat. Apprivoise la fureur, calme les tempêtes, fais jaillir le feu de mes entrailles. Je respire à nouveau, marche dans le goudron encore frais et j'y laisse mon empreinte à tout jamais ou presque sur cette voie que tant d'autres fouleront du pied dans le futur. Le bruit assourdissant de la ville m'apaise, me fait ressentir la... [Lire la suite]
Posté par Mlle Etudiante à 00:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

26 juillet 2011

"Encore des mots, toujours des mots, les mêmes mots."

"Que tu es belle !", "Paroles paroles paroles et encore des paroles que tu sèmes au vent."   Elle aurait voulu y croire, elle aurait tant aimé cesser de poursuivre de vains buts, de partir à la chasse d'oiseuses chimères. Mots tendres couchés sur le papier, douces paroles exprimées au crépuscule, sérénades chantées au petit matin. Un céleste piédestal d'où elle ne souhaitait jamais chuter. Elle arrive à destination. Un vent frais caresse ses cheveux, quelques gouttes de pluie tombent et perlent sur son visage. Ni frisson, ni... [Lire la suite]
Posté par Mlle Etudiante à 09:41 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
19 juillet 2011

Bien avant (texte sur un air de "Bien avant" de Benjamin Biolay)

  Préambule : Si c'est pour mettre des commentaires désobligeants du type "Benjamin Biolay c'est de la merde" (ça va peut-être faire monter les stats) vous êtes priés de passer votre chemin, merci.   Bien avant qu'on se soit connu, je savais qu'il ne fallait rien attendre de qui que ce soit. Ton esprit virevolte en pensant que cet instant T de la rencontre sera le commencement, et non le "bien avant" de toutes choses. Bien avant qu'on se soit parlé, je pensais que tu n'existais pas. Bien avant cela, je me disais que le... [Lire la suite]
Posté par Mlle Etudiante à 20:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 juillet 2011

"A l'horizon"

A l'horizon. Plus grand chose. Elle ne distingue plus trop les formes, les visages, et tout lui est indifférent. Indifférence totale. Elle ne pourra se faire à l'idée et pour autant, le temps fera bien les choses. Les choses ? Quelles choses ? Elle ne sait, elle gambade, marche, mais le coeur n'y est plus. Plus aucun coeur à la verticale, à l'horizontale, à la diagonale, rien. Rien ne bat. Plus rien ne frémit. Aucun soubresaut.
Posté par Mlle Etudiante à 00:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
29 juin 2011

"L'oeil se pose, l'oeil défile..."

  Inspiration quand tu nous tiens. Livre un deuxième écrit, écrit à la va vite ni vu ni connu j't'embrouille. Ouais, j'adore publier.   (Si vous voulez suivre l'histoire, je vous laisse ce fond musical.)     L'oeil se pose, l'oeil défile, l'oeil ne voit pas ou ne veut pas voir ou ne voit plus.   Il peut se poser, furtivement sur le regard d'un ou d'une inconnu(e). Elle est à la terrasse d'un café, lit un livre. Les bruits extérieurs ne l'empêchent pas de se plonger, de ne plus ressortir de sa... [Lire la suite]
Posté par Mlle Etudiante à 23:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 juin 2011

"Si par une nuit d'hiver un voyageur."

Si par une nuit d'hiver un voyageur   Le titre d'Italo Calvino résonne en elle comme une prophétie. Une sorte de message subliminal qui frappe en sa tête, inlassablement.Il s'agissait bien d'une nuit d'hiver, comme la tradition le veut bien: neige, Noël qui approche avec son lot de festivités et de débalage médiatique pour le bon consommateur lambda. Tout autour tout grouille, tout a une vie, tout bouge malgré les températures en dessous de zéro et la neige qui fige les paysages aux alentours. Elle se sent comme à son habitude... [Lire la suite]
Posté par Mlle Etudiante à 10:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]